Les ondes électromagnétiques : pollution et protection

Les ondes électromagnétiques : pollution et protection

Elles sont invisibles, incolores, inodores et pourtant… Elles sont partout autour de nous ! Ceci n’est pas la bande-annonce du dernier film d’horreur bas-de-gamme qui vient de sortir ; le sujet des ondes électromagnétiques est bel et bien réel ! Wifi, smartphone, antenne-relais, micro-ondes… Leurs sources d’émission sont diverses et présentes au quotidien. Mais représentent-elles véritablement une menace pour la santé ? Existe-t-il des solutions pour s’en protéger ? Que ces ondes soient nocives ou non, le débat est toujours d’actualité ; lumière sur un sujet à ne pas prendre à la légère !

Qu’est-ce qu’une onde électromagnétique ?

Une onde électromagnétique est une vibration de faible énergie, découlant de l’association d’un champ électrique et d’un champ magnétique, variables dans le temps. Elle a la capacité de se propager dans l’air et dans le vide, ainsi que de transporter des informations.

Même si nos cours de Physique à l’école ne nous manquent absolument pas (cela peut donner des boutons rien que d’y penser), un petit schéma afin de visualiser cette fameuse onde s’impose :

Champ électromagnétique

Pour résumer et simplifier :  champ électrique + champ magnétique = champ électromagnétique !

Bon à savoir !
Un champ électrique dépend de la tension du courant électrique (plus ce courant est intense, plus ce champ le sera aussi). Ce champ apparaît même lorsque le courant ne circule pas. Par exemple, même si une lampe éteinte est branchée à une prise, le champ électrique sera tout de même présent, moins intense que si elle était allumée.
Un champ magnétique dépend de l’intensité du courant électrique (plus la consommation de courant sera importante, plus le champ magnétique sera intense). Avec l’exemple de la lampe éteinte mais branchée, il n’y aura pas de champ magnétique ; ce dernier apparaissant seulement si le courant circule.

Minute Science (utile pour la suite) ! Une onde électromagnétique est caractérisée par sa longueur d’onde (distance entre les 2 sommets de l’oscillation) et sa fréquence (le nombre d’oscillations au cours d’une seconde). Plus la fréquence est élevée, plus la longueur d’onde est courte :

Qu'est-ce qu'une onde ?

Quelles sont les sources d’émission d’ondes électromagnétiques ?

Nous sommes exposés à de multiples champs électromagnétiques au quotidien, qu’ils soient d’origine naturelle ou artificielle !

Lumière du soleil, foudre… Ces phénomènes émettent des ondes électromagnétiques de façon complètement naturelle. Quant aux sources artificielles de champs électromagnétiques  (produits indirectement par l’homme), elles sont elles aussi présentes chaque jour : ondes radio, smartphones, antennes-relais, wifi, ordinateurs, téléviseurs, box internet, fours à micro-ondes, plaques à induction…

Allez, avouez-le… Vous vous demandez à cet instant à quoi pourrait bien ressembler un champ électromagnétique provenant, par exemple, d’un réseau wifi ! La mauvaise nouvelle, c’est que vous aurez beau plisser les yeux ou attendre la nuit pour essayer de l’entrevoir, vous n’y arriverez pas… [Tristesse ]

La bonne nouvelle c’est qu’un doctorant en architecture à l’université de Newcastle, Luis Hernan, a réussi à capturer des ondes électromagnétiques en photo ! [Joie ]
Établis grâce à un procédé photographique datant des années 1930, ses clichés sont aussi esthétiques qu’intrigants ; jugez-en par vous-même :

Luis Hernan - Digital Ethereal
Projet Digital Ethereal
© Crédit image : Luis Hernan

Ce halo coloré représente en fait le réseau wifi et ses ondes électromagnétiques, transformés en signaux visuels colorés : la couleur rouge indique que le signal est très fort et le bleu qu’il est très faible. On aurait du mal à imaginer que ce « tourbillon » d’ondes gravite autour de nous chaque jour, chez nous ou au bureau, mais avouons-le : c’est tout de même très beau à regarder !

Exposition aux champs électromagnétiques : quels dangers pour l’homme ?

On l’a bien compris, nous sommes chaque jour exposés à des champs électromagnétiques, qu’ils soient d’origine naturelle ou artificielle. Mais en quoi ces ondes auraient-elles une potentielle incidence sur le corps humain ?

Le saviez-vous ?
Le corps humain est constitué de plusieurs systèmes (nerveux, sanguin, osseux…) qui utilisent ou produisent de l’énergie électrique (les nerfs et le cerveau par exemple) !

Les champs électromagnétiques autour de nous, dès qu’ils entrent en contact avec le corps, interfèrent avec les « courants » de notre organisme. Le type d’interaction qui se produit dépend, entre autres, de la longueur de l’onde (et donc de sa fréquence).

Les ondes électromagnétiques sont classées des plus basses aux plus hautes fréquences. On parle alors de spectre électromagnétique :

Spectre électromagnétique

Expliqué de façon très simple, plus la longueur de l’onde est courte (= fréquence haute), plus l’énergie qu’elle transporte est élevée et plus elle interagira avec le corps qu’elle rencontre. Les effets potentiellement dangereux d’une onde se caractérisent aussi par sa distance et sa puissance ; plus la source de l’onde est éloignée du corps humain, moins elle aura d’effets sur ce dernier.

Qu’en est-il de la dangerosité de ces ondes ?

La question n’a aujourd’hui pas de réponse claire et tranchée. L’exposition à des champs électromagnétiques très intenses (tels que les rayons ultra-violets ou rayons X) est dangereuse ; c’est un fait et cela a été prouvé. L’essentiel du débat se concentre plutôt sur la question de l’éventuelle dangerosité d’une exposition aux micro-ondes ou aux hyperfréquences (téléphonie mobile, ondes Wifi, Bluetooth, antennes relais…) à plus ou moins long terme.

De nombreuses recherches ont été menées, sans que cela n’aide à trancher : rien n’indique clairement aujourd’hui que ces ondes ont des effets dangereux pour la santé de l’homme. L’Organisation Mondiale de la Santé (et plus précisément le Centre Internationale de Recherche contre le Cancer) a cependant classé les ondes électromagnétiques hyperfréquences (et notamment les ondes de téléphones portables) dans la catégorie « peut être cancérogènes pour l’homme » en 2011.

En France, le Ministère des Solidarités et de la Santé a édité une publication sur les effets des champs électromagnétiques d’extrêmement basse fréquence sur la santé. La conclusion est la même : les effets sanitaires chroniques d’une exposition à ces champs (ligne haute tension, appareils électroménagers, …) ne sont pas encore prouvés.

Leucémie infantile ou encore syndrome d’intolérance environnementale idiopathique (maux de tête, nausées, fatigue, rougeurs…) : de nombreuses recherches ont été faites sans véritablement prouver un lien de cause-à-effet avec les champs électromagnétiques. Malgré tout, le Ministère français explique que « l’éloignement est le moyen le plus efficace pour limiter l’exposition des populations aux champs électromagnétiques d’extrêmement basse fréquence ».

A retenir :

  • Les ondes électromagnétiques interagissent avec le corps humain.
  • Les champs électromagnétiques produits par les téléphones portables sont classés par le Centre international de Recherche sur le Cancer (OMS) dans la catégorie des « cancérogènes possibles pour l’homme ».
  • Il n’existe pas encore de preuve que les champs électromagnétiques d’extrêmement basse fréquence ont des effets négatifs sur la santé (exposition sur la durée), même si l’exposition à ces dernières est encadrée par des valeurs limites (100 µT pour la protection de la population générale à 50 Hz).
  • Il a été prouvé qu’une exposition prolongée aux ondes électromagnétiques très intenses a des effets sur la santé (cancers, effets sur la peau, sur la vision, sur le système nerveux, fibrillation…).

Comment réduire le risque d’exposition excessive aux ondes électromagnétiques ?

C’est un fait : nous sommes de plus en plus exposés, de façon plus ou moins continue, aux ondes électromagnétiques. C’est ce phénomène de surexposition que l’on appelle « pollution électromagnétique ». Leur nocivité n’ayant pas été expressément prouvée, mieux vaut appliquer le principe de précaution et tenter de limiter l’exposition aux ondes électromagnétiques d’extrêmement basse fréquence du mieux que l’on peut. Quelques petites idées et conseils pour cela :

S’exiler en Patagonie…

… pour élever des chèvres et vivre loin de toute source d’ondes électromagnétiques ! Une zone dépourvue de toute activité humaine et donc d’ondes artificielles, c’est la solution ! Difficile à la trouver, on le conçoit…

Éviter le portable sous l’oreiller la nuit

Un geste plutôt simple ! Comme expliqué précédemment, plus la source d’émission d’ondes est proche, plus l’exposition est intense et plus l’effet des ondes émises est fort. Même si vous attendez un texto de votre moitié avant de sombrer au pays des rêves, évitez de laisser votre smartphone sous votre oreiller ou même juste à côté de votre tête. Premièrement, vous risqueriez de ne pas entendre votre réveil sonner le lendemain matin mais votre corps subirait surtout un aller-retour d’ondes électromagnétiques entre votre smartphone et l’antenne-relais la plus proche, par exemple… S’il doit rester sur votre table de nuit, laissez-le en mode « Avion » ou, mieux, éteignez-le.

Laisser son portable tranquille quand une seule barre de réseau apparaît

On a déjà tous levé le bras en l’air à la recherche désespérée d’une barre de réseau en plus… Ou pesté contre notre opérateur quand on entend un mot sur trois de la personne qui est au bout du fil ! Eh bien, figurez-vous que lorsque le réseau est mauvais et que l’on sollicite encore plus notre smartphone, ce dernier est en mesure de doubler son émission d’ondes ! Dans ces moments-là, mieux vaut utiliser les écouteurs pour essayer de passer sa communication, plutôt que de coller l’appareil à son oreille…

En train ou en voiture : laissons tomber les appels téléphoniques

Le principe est le même dans un train (en mouvement) : l’appareil, pour se connecter aux antennes relais qu’il croise, est poussé à augmenter ses émissions d’ondes. Là encore, en évitant de passer vos appels, vous ferez non seulement plaisir à vos voisins de wagon mais vous échapperez aussi à un trop plein d’ondes autour de vous. Concernant la voiture, il est bien-entendu formellement interdit d’utiliser son téléphone en conduisant. Mais même en étant passager, utiliser votre téléphone pourrait être une source énorme d’ondes électromagnétiques : l’habitacle les « emprisonne » et multiplie donc leur concentration sur les personnes qui y sont présentes…

Faire attention aux bébés, enfants, femmes enceintes

Les plus petits sont bien plus exposés aux ondes que les adultes ; en effet, leurs boîtes crâniennes sont moins épaisses et « filtrent » donc moins les ondes alentours. Exit l’utilisation de téléphones portables ou la sieste juste à côté de la box internet qui fonctionne en wifi !
Pour les femmes enceintes, c’est le fœtus même qui est exposé : le liquide amniotique est certes une barrière de protection mais il est fortement conseillé d’éviter de poser sa tablette sur le ventre rebondi, en attendant que sa série préférée charge… C’est une mesure de précaution !

S’armer de protections anti-ondes ?

Il existe une multitude de mesures spécifiques à prendre pour réduire ou éliminer toute onde provenant de l’intérieur ou de l’extérieur d’un logement : tissus, papiers peints, peintures, vêtements, coque de téléphone… Leur efficacité est plus ou moins prouvée, selon les cas.

 

Finalement, si vous souhaitez évaluez l’exposition aux champs électromagnétiques chez vous ou dans votre futur logement, vous pouvez utiliser des appareils dédiés à cela ou encore faire appel à des professionnels qui seront en mesure d’évaluer les sources d’émission d’ondes et de vous orienter vers des mesures de protection spécifiques.

Enfin, si vous êtes en plein projet immobilier d’achat ou de location, n’oubliez pas que vous pouvez aussi vérifier sur CityScan.fr si votre futur logement est exposé ou non à une pollution électromagnétique provenant de l’extérieur !

Plus d’infos sur les ondes électromagnétiques : site du Ministère de la Transition écologique et solidaire

 

Vous aimerez aussi :